Le genre photographique  publicitaire  occupe une place importante et non négligeable dans l’apprentissage de la photographie.  Ce type de photographie est souvent associé aux agences «donneuses» de contrats qui élaborent en équipe des «concepts» ou des «idées». Ces concepts permettent d’influencer les clients potentiels que nous sommes à l’idée de consommer ou de changer d’habitude. Dans une société capitaliste comme la nôtre basée, entre autres choses, sur la consommation, il est fréquent de voir l’utilisation de la photographie publicitaire au quotidien. On la retrouve le long des routes sur de grands panneaux, dans les abribus, sur les devantures de différents immeubles, sur les véhicules de transport en commun et dans la plupart des magazines, de journaux ou sur Internet.

Soumise à l’idée de vendre des produits ou des objets de consommation, la publicité est aussi au service de la politique en ayant comme objectif de conditionner la pensée des gens. Elle sert également un grand nombre d’organisations qui veulent modifier les habitudes de la population à l’égard de grands enjeux de société comme la violence faite à l’endroit des femmes ou des minorités. Par exemple, les dangers de la conduite automobile avec facultés affaiblies sont de nos jours grandement publicisés. À cet égard, on nomme ce type de publicité une «publicité sociétale».

Conscient des besoins de notre société à cet égard, nous plaçons nos étudiants en situation de conceptualisation et de réalisation. Ils apprennent ainsi les enjeux techniques et sociologiques de la conception publicitaire.