L’enseignement et l’initiation à la photographie de paysage au Cégep de Matane permettent un accès à une géographie  inspirante et variée. D’un côté, il y a le fleuve et une côte accidentée de falaises et de rives riches en formes, et de l’autre côté, on retrouve la campagne dotée de champs de culture, bordée de rivières et de vallées glaciaires. La nature n’est pas le seul sujet exploité dans la thématique du paysage; les zones urbaines et industrielles ont depuis toujours intéressé les photographes. Nous encourageons dans ce geste photographique l’exploration du paysage dans sa globalité. On dit que le paysage est une figure du pays que nous habitons. Photographier le paysage, c’est en quelque sorte faire un portrait de l’environnement qui nous entoure.